10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 17:36

 

Célibataire ou conjoint(e)?
 
Presque la moitié des jeunes semblent heureux, heureuses de vivre "sans personne pour leur dire quoi faire"; plusieurs célibataires restent solitaires et aiment leur solitude, mais aussi il y en a beaucoup qui recherchent l'âme soeur activement mais ne l'ont jamais trouvée. Je crois que les jeunes de la génération actuelle n'ont pas peur comme nous les boomers d'être jugés comme "vieux garçons" ou "vieilles filles".
C'est certain que les gens mariés font un peu vieux jeu si on imagine les célibataires entouré(e)s d'amis, d'amants, de joyeux lurons de tout acabit (comme dans les publicités de Molson EX ou de Bud Light).
Nous, on voulait faire notre part pour peupler le Québec mais maintenant, en plus du choix de vie de célibataire, il y a le choix pour l'avortement, pour la pilule, pour l'homosexualité, pour les relations sexuelles libres hors du mariage (lLes églises ne sont fréquentées que par des vieilles nappes comme nous) et la pratique religieuse est devenue pour le meilleur ou pour le pire, une affaire personnelle de relation directe avec la Divinité, sans passer par les intermédiaires, les prêtres. 
Reste-t-on célibataire parce qu'on est une créature insupportable, individualiste et égocentriste? Est-ce trop d'effort de conquérir l'amour d'un autre (ça c'est pas difficile) et de garder, cultiver cet amour pour qu'il grandisse et que les deux êtres qui s'aiment deviennent inséparables(ça c'est plus difficile car c'est à long terme)? Est-ce que les célibataires n'arrivent pas à séduire car ils sont trop exigeants et recherchent les Brad Pitt ou les Jessica Simpson? Est-ce que les célibataires sont plus heureux que les gens mariés? Est-ce trop difficile de vivre en couple car les compromis blessent notre indivialisme ou notre soif ..
 
 
 
----------------------------------------------------------
Le jetlag (dépaysement)
                                                           
 Le jetlag
 
Si tu pars pour une tournée des bars du coin, tu ne comprendras pas ce dont je parle, car il n'y aura pas de décalage horaire même si tu as le coeursur le bout des dents ou que tu "call l'orignal" tout le reste de la nuit... T'es-tu déjà mis dans la peau des politiciens et hommes d'affaires qui sont obligés de changer de  fuseau horaire une ou deux fois par semaine? Une fois dans l'année pour faire "un voyage de noces" ça ne dérangera pas tellement mais si tu récidives 5 fois par mois, tu vas être débousselé(e)  et désynchronisé(e) car ton horloge biologique ne se réglera pas au gré de tes caprices.

 C'est quoi le jetlag? Difficileà définir. Mais les symptômes sont plutôt évidents: grande fatigue, abaissement désolant des performances physiques (et sexuelles) , troubles de concentration, digestion plus difficile et maux de coeur dus aux repas plutôt différents dans l'avion et dans la province de l'Ouest ou dans le pays hôte (bison, musaraigne, sanglier, sushi, steak tartarre, pou-teene)...  

Et arrivé vivant que feras-tu?  Svp, repose-toi, relaxe car ton corps a besoin de s'adapter au nouveau fuseau horaire, réadaptation qui prendra presque 3 jours et 2 nuits. La pression atmosphérique varie d'un continent à l'autre. Attention aux étourdissements et à l'équilibre surtout si tu lèves le coude pour fêter ton arrivée.
"Moi mes souliers ont beaucoup voyagé" mais je n'ai pas été projeté souvent vers le passé ou vers le futur car mon sport préféré est la marche; alors à toutes les personnes fébriles de découvertes de nouveaux horizons, je souhaite un bon aller-retour,  pigeons-voyageurs ou snowbirds que vous êtes. À bientôt. merci CHERE Rosita   m-lise .
publié par m-lise
 
Partager cet article
Repost0